Crédit d'image: Créé par Tehatsistahawi (Tsista) Kennedy

Appel de candidatures : Perspectives autochtones, série 2023

Date limite pour soumettre une candidature : 19.10.2022

L’Institut climatique du Canada invite les personnes autochtones intéressées (chercheurs, journalistes et détenteurs de savoir) à soumettre leur candidature pour la création d’études de cas faisant avancer les politiques climatiques d’un point de vue autochtone. Les études de cas ainsi produites seront publiées en 2023 dans le cadre de notre troisième série annuelle de publications mettant en lumière les perspectives environnementales autochtones.

La série Perspectives autochtones vise à présenter les succès et les leçons tirées d’initiatives autochtones se penchant sur les répercussions des changements climatiques, les solutions pour limiter le réchauffement et la participation à la transition énergétique mondiale nécessaire pour contrer les changements climatiques. Ces études de cas doivent être bien ancrées dans des moments et des lieux précis, et doivent examiner en détail des événements, des politiques ou des communautés en particulier. Elles devraient également présenter des données qui peuvent s’appliquer à d’autres contextes ou à des politiques plus larges. Lorsque possible, nous encourageons les candidats à s’appuyer sur le savoir traditionnel, l’approche à double perspective, l’Inuit Qaujimajatuqangit et les enjeux d’intersectionnalité liés aux changements climatiques (par exemple, la diversité de genre et l’inclusion, le racisme et le colonialisme, l’autonomie alimentaire et la biodiversité).

Cette série d’étude de cas est le fruit d’un partenariat entre l’Institut climatique et le Centre for Indigenous Environmental Resources (CIER), un organisme de bienfaisance national sans but lucratif à portée environnementale dirigé par des membres des Premières Nations. Ce dernier soutiendra les chercheurs autochtones durant le processus d’élaboration des études de cas.

Tous les candidats travailleront avec le personnel, les conseillers et les experts de l’Institut climatique et du CIER, ainsi qu’avec les détenteurs de savoir de leur domaine de recherche (atténuation, adaptation et croissance propre). Les études de cas peuvent porter sur un travail en cours (lié à un doctorat ou postdoctorat, par exemple) ou sur une nouvelle recherche.

Les candidats sélectionnés verront leur étude de cas publiée par l’Institut climatique du Canada et seront invités à participer à une table ronde ouverte au public. Les candidats retenus recevront une allocation de 15 000 $ pour leur recherche. Il s’agit d’un concours; jusqu’à quatre candidatures seront retenues dans le cadre de cet appel.

Ce que nous recherchons

Si nous sommes ouverts à toutes sortes de sujets d’étude, dans la mesure où ils respectent ces critères, nous sommes surtout intéressés par ceux qui concordent avec les recherches en cours à l’Institut climatique, soit :

  • Croissance propre (Comment les communautés peuvent-elles ressortir prospères de la transition énergétique mondiale?)
  • Atténuation (Comment les communautés peuvent-elles réduire leurs émissions?)
  • Adaptation (Comment les communautés peuvent-elles s’adapter aux changements climatiques?)
  • Intégration de plusieurs domaines

Nous vous encourageons à utiliser des formats multimédias (vidéos, photos, audios), des récits et d’autres méthodes de communication créatives pour transmettre votre étude de cas à un vaste public.

À propos de l’Institut climatique du Canada et du Centre for Indigenous Environmental Ressources

L’Institut climatique du Canada produit des études rigoureuses et formule des recommandations fondées sur des données probantes pour faire avancer la question de la résilience climatique, montrer la voie vers la carboneutralité et favoriser la prospérité à long terme. Nous sommes résolus à soutenir l’autodétermination des peuples autochtones par notre travail et à intégrer les pratiques, les valeurs et les savoirs autochtones dans nos recommandations de politiques, et nous savons que cela doit être fait par des Autochtones, pour les Autochtones. Nous sommes donc ravis de présenter des praticiens et chercheurs autochtones importants. Pour en savoir plus, visitez notre page “Qui nous sommes“.

Le CIER est le premier organisme environnemental sans but lucratif dirigé par des Autochtones au Canada. Il a été fondé en 1995 par 10 chefs des Premières Nations de partout au pays. Le CIER aide les communautés et les peuples autochtones à apporter des changements positifs pour l’environnement, en s’appuyant sur les connaissances occidentales et autochtones pour créer un monde harmonieux qui favorise le bien-être de tous les êtres vivants. Depuis 1995, le CIER a dirigé 450 projets en collaboration avec plus de 300 nations autochtones au pays.

Date limite de soumission des candidatures

Mercredi 19 octobre 2022, 16 h (heure du Centre)

Les questions, les demandes spéciales et les dossiers de candidature peuvent être envoyés à earth@yourcier.org.

Veuillez indiquer « Études de cas sur les perspectives autochtones » comme OBJET de votre courriel.